Travailler dans une station de ski en Nouvelle-Zélande

Retrouvez ici toutes les stations de ski en Nouvelle-Zélande qui embauchent des saisonniers en hiver ou en été. Certaines stations proposent des offres d'emploi à la fois sur les pistes mais aussi dans les domaines du commerce, du service client et de l'hôtellerie.


Profitez de votre PVT, pour travailler dans une station de ski en Nouvelle-Zélande. Nous avons référencé ici les pages emploi de 21 stations, toutes situées sur l’île du sud de la Nouvelle-Zélande.

Cardrona, Coronet Peak, The Remarkables et Mount Hutt font parties des grande stations. Elles proposent de nombreux jobs en station de ski en Nouvelle-Zélande.

Une autre partie des stations est de taille plus modeste. Celles-ci proposent quelques dizaines d’emplois sur les pistes ou en hôtellerie.

Enfin, certaines, bien plus petites, proposent exclusivement du travail sur les pistes.

Découvrez aussi, les autres pays dans lesquels vous pouvez travailler dans une station de ski à l’étranger.

Travailler dans une grande station de ski en Nouvelle-Zélande

Cardrona est une station de ski recrutant 650 saisonniers en hiver et 150 saisonnier en été. Prêtez attention aux dates de recrutement données dans la FAQ de chacune des deux pages (été/hiver).

Coronet Peak, The Remarkables et Mount Hutt sont trois stations de ski gérées par le même opérateur et partageant une même plateforme de recrutement. Les 3 stations recrutent jusqu’à 1200 personnels saisonniers chaque année.

Travailler dans une station de ski de taille intermédiaire en Nouvelle-Zélande

Craigieburn Valley Ski Club propose de nombreux postes différents mais aussi des missions bénévoles en échange de l’hébergement, des repas d’un pass de ski gratuit.

Les stations de ski Whakapapa et Turoa sont toutes deux opéré par Ruapehu Alpine Lifts. Ces deux stations sont situées sur le volcan actif Ruapehu.

Pour postuler auprès de la station de ski Treblecone, il sera obligatoire d’avoir déjà eu deux expériences professionnelles au préalable. Les recruteurs de la station exigent en effet que vous mentionniez dans votre candidature deux références qu’ils pourront contacter.

Si vous pensez que vous serez plus à l’aise dans une station de ski de taille modeste, postulez auprès de la station Ohau qui propose des jobs dans son lodge, son restaurant ou sur les pistes.

Roundhill est une station de ski qui offrent de super avantages à ses employés avec notamment la possibilité de se loger sur place (d’autres le font aussi évidemment) mais aussi l’organisation du transport depuis le logement jusqu’à la station, un pass pour skier, un accès aux piscines d’eau de sources chaudes (38.5 dégrés !) de Tekpo Springs.

Travailler en Nouvelle-Zélande dans une station de ski de petite taille

Dans la même veine, vous pouvez postuler auprès de Mt. Lyford pour des postes sur les pistes. Pour des emploi dans le domaine de l’hôtellerie, rapprochez vous de Lake Stella Mountain Huts, Mt Lyford Holiday Homes, Mt Lyford Lodge ou Waiau Motor Camp.

Mt. Dobson est une petite station de ski recrutement une vingtaine de saisonnier en hiver.

Rainbow Valley recrute entre 20 et 30 personnes durant l’hiver uniquement sur des postes liés aux pistes de ski.

A Broken River, vous trouverez à la fois des offres d’emploi et des missions bénévoles de 3 à 5 heures de travail par jour.

Le site de la station de ski Manganui est inaccessible au moment de la rédaction de cet article mais la station dispose d’une page emploi.

Hanmer Springs est une petite station de ski opérée par le ski club local qui ne proposent pas d’offres d’emploi sur son site. Vous pouvez cependant rechercher un job dans les différentes entreprises qui proposent des activités autour de la station, comme par exemple dans cette entreprise qui gère les piscines d’eau thermale.

Toujours dans la catégorie des petites stations, vous pouvez jeter un oeil à Temple Basin, Mount Olympus, Mount Cheeseman, Tukino (principalement du volontariat).

Enfin Snow Planet est une station de ski en intérieur à Auckland qui recrute des salariés et des bénévoles (mais vous n’avez pas grand chose à gagner…)