VIE : Volontariat International en Entreprise

Le Volontariat International en Entreprise, abrégé VIE, est un dispositif mis en place par l'État français, permettant de partir travailler dans 118 pays, pour le compte d'une entreprise française. Il faut avoir entre 18 et 28 ans pour participer et être ressortissant de l'un des pays de l'Espace Économique Européen.


C’est quoi un V I E – Volontariat International en Entreprise ?


Le Volontariat International en Entreprise est un service civique ouvert aux jeunes européens de 18 à 28 ans. Il permet de partir à l’étranger pour une période allant de 6 à 24 mois. Il s’effectue pour le compte d’une entreprise française qui vous recrute en France avant votre départ. Le V I E offre une rémunération avantageuse et est disponible dans 118 pays.

Quelles sont les conditions pour participer ?


Pour pouvoir réaliser un VIE vous devez :

  • être ressortissant de l’un des pays de l’Espace Économique Européen (pays de l’Union Européenne et quelques autres pays, dont la Suisse).
  • avoir entre 18 et 28 ans au moment du départ à l’étranger
  • avoir un casier judiciaire vierge
  • avoir rempli vos obligations de service national (pour les citoyens français, il s’agit de la Journée défense et citoyenneté)

Quelle est la durée du séjour à l’étranger ?


Avec un VIE, la durée du séjour à l’étranger est de 6 mois minimum et de 24 mois maximum.

La durée maximum du séjour est parfois limitée par le pays d’accueil.

Ainsi par exemple, aux États-Unis, la durée du séjour ne peut pas excéder 18 mois.

Quel est le montant de la rémunération perçue pendant un VIE ?


La rémunération totale moyenne d’un VIE est de 2543,56 euros (en 2022).

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, le Volontariat International en Entreprise n’est pas une forme de bénévolat. Le volontaire touche donc bel et bien une rémunération.

Cette rémunération n’est pas un salaire. C’est une indemnité forfaitaire, exonérée d’impôt en France.

Cette indemnité est composée de deux parts : une première part, fixe, d’un montant de 723,99 € par mois (en 2022) et une seconde part qui varie en fonction du pays dans lequel la mission est réalisée.

L’indemnité totale la plus basse est de 1500,49 euros, en Tunisie. L’indemnité totale la plus élevée est de 4876,13 euros, en Afghanistan.

Comment partir à l’étranger grâce à un VIE ?


Vous avez deux solutions pour partir en VIE :

  • répondre à une offre publiée sur internet
  • envoyer une candidature spontanée

Dans les deux cas, rappelez-vous que l’entreprise qui vous embauche doit être située en France. C’est elle qui, ensuite, vous envoie à l’étranger. Il est donc inutile de postuler auprès d’une entreprise qui n’est pas immatriculée en France. En revanche, vous pouvez postuler dans une entreprise dont le siège principal est à l’étranger, si celle-ci dispose également d’un bureau en France. C’est donc ce dernier qui sera votre employeur.

Le plus simple pour effectuer un Volontariat International en Entreprise reste de postuler à l’une des nombreuses offres de VIE disponibles en ligne.

Business France, qui est l’organisme national officiel en charge de la mise en œuvre du programme, dispose d’une rubrique d’offres de VIE. Vous pouvez également trouver des offres de VIE sur d’autres sites d’emploi.

Quelles sont les limites du Volontariat International en Entreprise ?


Le VIE est un excellent dispositif de mobilité internationale pour les jeunes mais il présente quelques limites :

  1. comme évoqué précédemment, la durée du séjour peut être limitée par le pays d’accueil
  2. certains pays restreignent ce dispositif aux seuls candidats français alors que le dispositif est, en principe, ouvert aux jeunes issus d’une trentaine de pays européens.
  3. les postes proposés sont très qualifiés. Il faut nécessairement être diplômé pour avoir une chance d’être sélectionné.
  4. une excellente maîtrise de l’anglais et, ou, de la langue du pays d’accueil est indispensable.