Australie : oui, un employeur peut vous faire faire un essai non rémunéré

Faire un essai avant embauche, sans être rémunéré, est une pratique courant en Australie. Un employeur a en effet le droit d'exiger d'un candidat qu'il fasse une démonstration de ses compétences, sans rémunération, afin de vérifier qu'il est apte à remplir les missions du poste auquel il prétend. La durée et les conditions dans lesquelles ce test avant embauche peut être réalisé sont cependant limitées.


Si vous partez en PVT en Australie, vous pourriez très rapidement être confronté à des employeurs vous demandant de faire un service, une heure, une journée ou parfois même une semaine de travail sans être rémunéré.

Il s’agit pour l’employeur de tester les compétences des candidats et leur capacité à exécuter les tâches à réaliser dans le cadre du poste proposé.

C’est une pratique courante. Cependant, la loi australienne fait clairement la différence entre une période d’essai et une démonstration de compétences.

Les cas dans lesquels votre essai peut ne pas être rémunéré

Il y a deux situation dans lesquelles, vous pouvez réaliser un essai non rémunéré en Australie :

  • le temps de démontrer les compétences que vous avez acquis, soit en formation soit lors de jobs précédents, en Australie ou ailleurs.
  • le temps de découvrir un métier/une fonction à laquelle vous prétendez mais pour lesquelles vous n’avez ni formation, ni expérience

Un employeur ne peut faire faire un essai non rémunéré à un candidat que durant le temps nécessaire pour que celui-ci démontre sa capacité à accomplir une tâche précise.

La durée nécessaire pour évaluer les compétences d’un futur collaborateur varie selon les missions. Il est généralement admis que la durée peut être comprise entre une heure et un service complet.

Les cas dans lesquels votre essai doit être rémunéré

Si la tâche que vous avez à accomplir pour prouver vos compétences est répétitive, il n’y a pas lieu que l’essai non rémunéré s’étende sur un service complet.

Par exemple, si vous postulez pour un poste de serveur dans un café, et que vous ne faîtes que servir des verres pendant une journée complète, le fait de ne pas vous rémunérer pourrait être considéré comme abusif et vous devriez exiger le paiement des heures effectuées.

A l’inverse, si vous devez servir mais aussi préparer des cocktails, connaître une carte par cœur pour renseigner les clients, apprendre à vous servir d’une caisse enregistreuse etc. Alors il devient plus légitime que la durée de votre essai sans rémunération s’étale sur un service complet.

Cependant, la législation australienne prévoit que si les missions que vous effectuez rapportent de l’argent à l’employeur ou auraient pu être réalisées par un employé rémunéré, vous devriez percevoir une rémunération.

Il s’agit donc de trouver un juste équilibre. Gardez surtout à l’esprit qu’au delà d’un service complet, un travail non rémunéré sera, dans la plupart des cas, illégal.