Australie : stage rémunéré ou non ?

En Australie, il existe des situations pour lesquelles un stage non rémunéré est autorisé. Pour que ce soit le cas, le stage doit répondre à 4 critères. S'il n'y répond pas, il est assimilé à un emploi et doit alors donné lieu au versement d'une rémunération.


Les 4 critères autorisant un employeur à proposer un stage non rémunéré en Australie.

En Australie, il est légal qu’un stage ne soit pas rémunéré s’il remplit ces 4 exigences :

  1. le stage doit être réalisé dans le cadre des études
  2. la convention de stage, la convention collective ou la convention de l’entreprise ne doivent pas obliger l’entreprise à verser une contrepartie financière, ou autres formes d’avantages (appelés awards en Australie), aux stagiaires
  3. la réalisation d’un stage doit être obligatoire pour obtenir le diplôme visé ou simplement compléter une formation, même si celle-ci n’aboutit pas à un diplôme
  4. le stage doit être approuvé par l’établissement délivrant la formation.

Stage non rémunéré en Australie lorsque l’on fait ses études en France ou ailleurs dans le monde

Le dernier point évoqué dans le paragraphe précédent est le plus délicat pour les étudiants internationaux.

En effet, la législation prévoit que l’établissement de formation approuvant le stage doit être autorisé à le faire par une autorité administrative ou la loi australienne. Autrement dit, l’établissement doit se situer en Australie.

Les établissements français, par exemple, ne dépendant pas des autorités australiennes, ne sont donc en principe par concernés. Ainsi, les étudiants qui ne font pas leurs études en Australie se retrouvent en principe dans l’obligation de devoir faire un stage rémunéré.

Ce point est tendancieux. Il semble qu’en pratique, si l’établissement situé hors d’Australie est lui même autorisé à approuver des stages dans son pays, alors les étudiants internationaux peuvent réaliser un stage non rémunéré en Australie.

Cas particulier des stages hors cursus non rémunérés

La règle veut qu’un stage peut ne pas être rémunéré s’il s’agit d’un stage étudiant.

Or, il existe une dérogation à cette règle qui permet de réaliser un stage d’observation en Australie lorsque l’on a terminé ses études.

Ainsi, en prenant garde à respecter les conditions de réalisation de ce type de stage, vous pouvez également bénéficier d’une expérience professionnelle en Australie sans rémunération.

Dans quel cas un stage en Australie doit-il être rémunéré ?

En Australie, un stagiaire doit être rémunéré et obtenir les mêmes avantages qu’un salarié dès qu’il bénéficie d’une rétribution, même minime, de la part de son employeur.

Quel que soit le montant et la nature des contreparties perçues, le statut de la mission passe du stage au salariat.

Il n’y a pas de demi-mesure. Si un employeur vous verse une contribution de 100 dollars australiens par mois, cela fait de vous un salarié, et le montant qu’il vous donne n’est donc plus en phase avec le droit du travail. Vous devez être rémunéré, à minima, au salaire minimum prévu dans votre branche.

De la même, les stages non obligatoires dans le cursus de formation doivent donner lieu à une rémunération identique à celle d’un salarié.